Oyé Oyé braves gens
Le forum fait sa pré-ouverture
C'est égal à petit comité !
LE FORUM OUVRE SES PORTES CE SAMEDI 06
VENEZ NOMBREUX !!!
Vous pouvez aussi réserver ou poser vos questions
En Zone invités !!!

Partagez | .
 

 PREMIERS PAS, PREMIERES FRAYEURS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message

avatar

PNJ


MessageSujet: PREMIERS PAS, PREMIERES FRAYEURS   Dim 26 Oct - 2:23

Premiers pas...
...premières frayeurs !
Tu es arrivé(e) au chateau de ton propre chef, ou parce que tu y a apparu comme par enchantement, dans un cas comme dans l'autre, la porte s'est fermée par un claquement sinistrement accompagné de grincements, et La lumière s'est éteinte. Plus de repère pour te guider, tu dois te servir de tes sens pour avancer dans l'obscurité, et si c'est de par l'annonce de Luigi que tu es venu(e), tu pense que dans le noir, il n'y a pas que toi et les autres, il pourrait bien y attendre quelques fantômes.

Entouré(e) d'un voile noire, opaque et pesant, tu ne vois rien, tu ne peux plus compter sur ce sens, les autres doivent te guider. Le goût, tu sens ce goût amer de la peur, le goût sec de l’ignorance... L'odorat, tu peux sentir cette vieille odeur de renfermé qui te cours dans les naseaux, elle t'enveloppe pour ne plus te quitter, pour que tu n'y fasse plus vraiment attention... L'ouïe, tu entends la fureur de l'orage qui éclate au dehors, les pas qui se précipitent autour de toi, les plaintes de ceux qui sont dans la même galère et qui cherchent une issue, tu entends un léger bruit métallique dans tout ça, il se tient à toi... Le toucher, une autre main est près de toi, même enchainée à toi, tu tires dessus en espérant pouvoir t'en dépêtrer, mais tu ne sens qu'une douleur au niveau du poignet, tu es certainement assis au sol, parce que tu sens la texture d'un tapis, un vieux tapis qui a perdu tout son moelleux, tout son confort... La vue : tu n'as pas besoin de tes yeux pour voir toute cette scène dans laquelle tu as été jeté, tu en as juste besoins pour comprendre que plus tu paniques et moins tu ne t'aideras...

LES REGLES :
- C'est une sorte d'intrigue de départ continuelle, un rp d'intégration si tu veux mieux, tu peux y poster plusieurs fois si ça te plais, ou une seule fois pour que certaines portes du chateau te soient ouvertes.
- Même quand les autres pièces te sont ouvertes, tu ne dois pas en parler dans ce sujet, l'ouverture des salles n'est pas jouable pour qu'il reste une bonne continuité ! bowser
- Les portes sont closes, il y a un étage, mais elles y sont aussi fermées à clefs, tout se passe dans ce hall qui n'a ni lumière, ni quoi que ce soit d'autre.
- Les lampes de poche, radar à boo et ectoblast ne sont pas disponible ici, ils ont été enfermés dans l'une des pièces inaccessibles.


Sur ce... bon jeu !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haunted-mansion.forumactif.org

avatar

radar


En savoir plus
RPs: Libre

MessageSujet: Re: PREMIERS PAS, PREMIERES FRAYEURS   Jeu 27 Nov - 13:08






Premier pas, première frayeur

Feat Chupska Dwev

J'accélère le pas hâtive et réconforté l'unique idée de rentrée à la maison, au chaud. Montant mon col j'expire profondément, l'habitude de parcourir ce chemin ne me permet plus de prêter attention au décore naturelle qui défile de chaque côté de mon champ de vision à mesure de mes pas. La nouvelle du jour avait été l'annonce de la disparition de ce brave Mario. Paraît-il qu'un groupe est parti à sa recherche, espérons qu'il soit retrouvé. Faut vraiment que j'arrête de laisser toutes ses songes m'envahir.
Aller, plus que quelques pas encore, si seulement je n'avais pas été contrainte à faire un détour par nécessité... Je secoue la tête grimaçante et poursuis ma route. Aïe ! qu'est-ce qui se passe ? Voilà, on marche tranquillement et on se retrouve vautré sur le sol froid. Très froid. Bizarrement, je me sens ailleurs. Depuis quand il y a de la pierre sur ce chemin ?
Je souffle bruyamment et me redresse restant un moment au sol découvrant avec stupeur le noir complet qui m'entoure. Des odeurs étrangères se glissent dans mes narines tandis que des frissons parcourent deja mes bras et mon dos. Une chose est certaine, je suis plus au même endroit. C'est une horreur, un rêve, il me suffit de me réveiller pour que tout aille mieux, hélas, je sais bien que c'est réel. Ce que j'ignore est comment. Ou suis-je exactement et diantre... dans quel but ? Non, toutes ces questions, elles m'embrouillent. Calme, reste calme surtout respirer. Une chose me touche le poignet, une chose métallique. D'autres bruits aux alentours me rassurent. Je veux libérer mon bras !

« - Il y a quelqu'un ? »

Sans attendre la moindre réponse je tâte cette salle menotte. Tout à coup je sens une main ? Un bras peut-être et me lève aussitôt pour tenter de m'éloigner, ce qui est parfaitement inutile.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ectoblasts


MessageSujet: Re: PREMIERS PAS, PREMIERES FRAYEURS   Lun 1 Déc - 19:46



Premier pas, première frayeurs

Je me réveille un peu sonné, je ne me rappelle de rien, c'est tout noir. Un peu comme maintenant. On est tous dans le noir complet. On y voit rien c'est sombre. C'est poussiéreux. J'éternue même. J'entends un cri, et je soupire. C'est rien, j'éternue. Du calme ! Je sens quelque chose qui me serre le poignet, je tente de l'enlever, avec mes mains, mes pieds, mes dents jusqu'à ce que je sente quelqu'un qui me tire. Justement ça vient de mon poignet. Euh... C'est qui qui me tire là ? Je sens le parquet qui craque sous mon poids. Je rigole un peu en pensant au bruit que ça ferait si un gros yoshi se trouvait à ma place. Il y aurait plus de yoshi... Haha... Je reprends vite mon sang-froid. Il vaut mieux pas se laisser distraire dans un manoir rempli de fantômes qu'on ne voit même pas. Du coup je me lève à nouveau, je tente de plisser les yeux pour mieux voir mais rien à faire. Je soupire, et m'avance dans le manoir... sans succès. Quelque chose à mon poignet m'en empêche. Je me rassois. Et je demande du calme aux autres parce que c'est pas agréable d'entendre des cris ou des pleurs. Je siffle, en attendant. Je me demande bien ce qui m'attends. Je suis sûr que ces fantômes; ils me feront pas peur. De tout façon je suis un yoshi, ça se saurait si les yoshis c'étaient des trouillards. En posant ma main sur le sol, je trouve un caillou. Et je repense au jeu du caillou-volant.... et à mes amis. Ils sont peut-être là mes copains. J'hurle leur prénom pour voir. On me répond de me taire. Je me rassois, le caillou dans ma main, je jongle avec mes mains. ET je regrette ces bons moments avec mes copains. N'empêche, je me demande quand même ce qui m'empêche de marcher dans le manoir, et qui se situe à mon poignet.


Phantasmagøria


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

radar


MessageSujet: Re: PREMIERS PAS, PREMIERES FRAYEURS   Mar 2 Déc - 17:11


The black night, the lively heart and the empty spirit
The queen gets lost and wins some courage.