Oyé Oyé braves gens
Le forum fait sa pré-ouverture
C'est égal à petit comité !
LE FORUM OUVRE SES PORTES CE SAMEDI 06
VENEZ NOMBREUX !!!
Vous pouvez aussi réserver ou poser vos questions
En Zone invités !!!

Partagez | .
 

 Pamoomba Δ La guerre, c'est mon papa, c'est pas moi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message

avatar

Torches


En savoir plus
RPs: Libre

MessageSujet: Pamoomba Δ La guerre, c'est mon papa, c'est pas moi !   Mar 4 Nov - 16:53

Pamoomba Mokato
Toi t'es qui ?

Nom : Mokato
Prénoms : Pamoomba, prénom typiquement goomba !
Date et lieu de naissance : Le 28 septembre 1990, près de Toadville dans le Royaume Champignon.
Âge : 24 ans
Nationalité : Goomba
Situation : Célibataire, libre comme l'air !
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Crêmière
Camp : Mario

Avatar : Jenna Louise Coleman
Mon caractère de chomp
La fashion goomba, c'est comme ça qu'on m'appelle au Royaume Champignon ! Je porte toujours des vêtements sortis de mode, j'ai la plupart un temps d'avance, mais parfois un temps de retard sur les choses. J'ai toujours été une fille qui respecte ses propres gouts, ses choix sans en avoir honte, et qui assume les conséquence de ses actes. Je ne me cache pas derrière le mensonge, à quoi cela servirait-il, mais sur une impulsion du moment, je peux être très cachotière et faire des bêtises insoupçonnables !
J'ai horreur du mensonge, et mon passé me dicte à être aussi droite que possible sur ce genre de choses. Alors ça ne me gêne pas de clamer tout haut que derrière mes vingt quatre ans, je n'ai jamais eu de petit copain à proprement parler, je n'ai pas honte d'avoir un père traitre à son royaume parce que je rattrape bien ses erreurs, et je ne me dis pas être de la famille royale alors que je ne suis qu'une crémière !

Je n'ai pas peur de grand chose, ma mère dit que c'est de l'inconscience, un courage caché sous une bonne tonne de non visibilité du danger, je sais que ce n'est pas le cas, je peux savoir ce que je risque, je me lance quand même tête en avant vers l'aventure. Je suis du genre à ne pas avoir peur de marcher dans le noir même si je sais que quelque chose s'y cache, je ne cherche pas un plan d'attaque pendant des heures, je fonce, et ça va aussi, pour moi ça a toujours marché !

Côté cœur, je suis une vraie calamité, et je suis tellement maladroite que tout mes petit copains finissent tôt ou tard soit par me quitter, soit à l'hopital du Royaume avec au minimum quelque chose de foulé. Le dernier en date s'est reçu le rouleau à pâtisserie en plein visage parce qu'il était arrivé en silence et que je me suis retourné avec l'ustensile dans la main. Finalement, je suis bien plus adroite quand je suis seule, et de plus, quand je ne cherche à impressionner personne !

Autre chose à rajouter, quand je suis prise d'un choc soudain (surprise, peur, accident, etc...), j'oublie instantanément les dernières vingt quatre heures ! Si vous tenez à ce que j'oublie quelque chose, vous savez quoi faire !
Caches toi pas !
Moi on m' appelle Florissone, je suis une créature vivante, même que j'ai 23 ans, j'habite en France . J'ai connu Haunted Mansion Quand Dragon heart m' en a parlé et me l'a laissé, et je trouve que le forum est ça ne serait pas très objectif.... Je dois ajouter un petit mot pour la fin. C'est mon dernier mot Jean-Pierre !


Dernière édition par Pamoomba Mokato le Lun 10 Nov - 23:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Torches


En savoir plus
RPs: Libre

MessageSujet: Re: Pamoomba Δ La guerre, c'est mon papa, c'est pas moi !   Mar 4 Nov - 16:55

L'HISTOIRE DE MA VIE
Ce n'est pas comme si Pamoomba avait eu une vie extraordinaire, palpitante... son existance fut d'une simplicité exemplaire jusqu'ici, et pourtant, elle pourrait vous raconter quelques anecdotes si elle le voudrait.
La vie de cette jeune crêmière tourne autour de l'un des évènements de son enfance, le départ de son père. Elle en est blessée, elle en fut presque brisée, plus qu'elle ne veut le faire voir, et elle s'est construite avec de nouvelles valeurs, telles que la loyauté ou le respect de la vérité.

Commencons par le commencement. Pamoomba est née dans une famille nombreuse, déjà quatre garçons et une fille l'avaient devancé dans l'ordre des naissances, tandis qu'une petite dernière pointa le bout de son nez, juste après elle. Une joyeuse petite  bande qu'ils faisaient, et le jardin de leur petite maison était presque toujours animée d'une belle dose de folie.
La famille Mokato s'était fait un petit nom dans la région, non seulement parce qu'ils sont les meilleurs crêmiers que l'on puisse trouver dans les alentours, mais aussi parce que le père de Pamoomba était l'un des rares comptables au château de la princesse Peach, un rôle haut placé qui donnait une touche de richesse à toute la famille. Et il y a eu Bowser, avec ses promesses de monts et merveilles, et son père se laissa enroler dans un moment où tout n'allait pas très fort pour eux. Ce fut un déchirement. La petite brune voyait son père s'éloigner pour aller vers l'ennemi, et s'il n'avait rien d'hostile, il se servait d'une excuse tout à fait déplacée pour justifier son geste : c'est pour votre bien que je dois le faire. Les yeux remplis de larmes, et le cœur bourré de déceptions, elle garda à tout jamais cette dernière image de son père, choisissant l'ennemi plutôt que de rester avec les siens. Juste quelques instants avant de franchir le point de non retour, son père lui fit une promesse : « Je ne te laisserais jamais tomber Pamoomba, tu m'entends, je te promets qu'un jour, nous nous retrouverons. » Mais elle a grandit, et a apprit à vivre sans père, elle fut adolescente, une goomba parfaitement perturbante dans ses gestes comme dans ses mots, elle devint adulte avec un sentiment de vide qu'elle ne confiait à personne.
Ce sujet était presque tabou, et madame Mokato, qui avait du faire face aux coups durs de la vie, seule avec ses enfants, ou ses amis, se mettait parfois à pleurer lorsque cette époque était abordée. C'est dans cette famille beaucoup moins joyeuse qu'auparavant, que vécu Pamoomba, cherchant à ne pas faire de peine, tout en voulant se souvenir de son père. Depuis, une maladie qui ne porte pas de nom, la guette : lorsqu'elle prend peur de façon soudaine, ou qu'un choc tel qu'une nouvelle trop dure à entendre lui parvient, elle oublie tout ce qui s'est passé dans les quelques jours auparavant, allant d'une journée complète, à un laps de temps de trois jours. Sa mère ne sait plus quoi faire à ce sujet, et l'a un peu trop enfermé dans un cocon. La miss voulait devenir professeur, ou nounou pour chomps, mais elle fut contrainte de devenir crêmière, pour aider ses frères et sœurs, pendant que leur mère, vieillissante, maintenait le marché avec grâce et talent. Et malgré tout le temps que la petite brune passait au travail, elle réussissait à nouer quelques liens avec des hommes, des hommes qui subissaient coups après coups, les maladresses de la jeune demoiselle. L'un fut amené à l'hôpital des Toads parce qu'il avait prit feu lorsqu'elle tentait de lui faire une tarte flambée, l'autre, elle lui roula sur le pied avec la camionnette de livraison, et encore, elle en oublie parfois, jamais elle ne put construire une relation avec quelqu'un. Elle en a fait des dégâts la fashion Goomba...

Elle passe donc sa vie à essayer de rattraper les erreurs des autres, elle tente d'être une fille bien, et a toujours gardé renfermé cet esprit d'aventure qu'elle tenait de son père, parce qu'elle voulait racheter ses erreurs, et ne pas faire de peine à sa mère. Puis arriva cette lettre, papier qu'elle ne fit qu’apercevoir, mais lorsqu'elle entendit des Toads appeler à l'aide pour aider le sauveur chronique de la princesse de leur Royaume, elle n'a hésité qu'une seconde avant de dire qu'elle se joignait à l'équipe. Petit balluchon préparé, elle embrassa sa famille avant de partir, elle n'en aurait que pour deux ou trois jours, c'est ce qu'elle imaginait, à plusieurs, un Roi Boo ne peut pas faire le poids ! Encore une occasion pour elle, de redorer le blason de sa famille en effaçant un peu plus les fautes qu'a fait son père... Ce qu'elle ne sait pas, c'est que ce dernier a été emporté par le sort du Roi Boo, et sera lui aussi dans le chateau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pamoomba Δ La guerre, c'est mon papa, c'est pas moi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Réflexion sur papa Dessalines
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAUNTED MANSION ::  :: Tableaux de chasse :: Le cadre est à la bonne taille-